Xbox One X : « la plus puissante de toutes les consoles » sortira le 7 novembre

xbox-one-x

Alors que le salon E3 2017 bat son plein, revenons sur l’annonce principale effectuée lors de son ouverture : l’officialisation de la Xbox One X « Scorpio ».

Il y a quelques jours, nous vous parlions toujours d’elle sous le nom de projet Xbox « Scorpio ». Préparant l’E3, Microsoft venait de publier plusieurs nouveaux clips promotionnels. Des clips qui ont enflammé la toile, notamment à cause d’une théorie laissant penser que plusieurs indices proposaient une date de sortir plausible pour la prochaine console de Microsoft.

Si toute cette théorie est finalement tombée à l’eau, il n’en est pas moins vrai que cela à contribué à attiser l’impatience des gamers à propos de la « Scorpio » ou désormais appelée Xbox One X.

Cette console qui sortira le 7 novembre prochain est, comme nous le pensions, une version améliorée de la Xbox One actuelle. Si certains envisageaient déjà une Xbox Two, c’est râpé. Pourtant la Xbox One X est déjà vantée par le personnel de Microsoft comme la console ultime, ou « plus puissante de toutes les consoles ».

Microsoft montre ses muscles sur le marché des consoles

Comme nous l’avons déjà évoqué dans d’autres articles, le GPU de la prochaine mouture de la console de Microsoft atteint une puissance de calcul de 6 Teraflops contre 4 contre la PS4 actuelle. La machine est pourvue de 12 GO de RAM GGDR5, dont 9GO seront accessibles aux développeurs pour leurs travaux. La bande passante de cette RAM atteint les 326 Go/s, une performance à nouveau nettement supérieur aux 218 Go/s de la PS4. Côté espace de stockage, la Xbox One X est équipée d’une disque dur de 1 To.

La console sera animée par un processeur central AMD Jaguar à 8 cœurs cadencés à 2,3 Ghz. La PS4 Pro dispose d’un processeur similaire mais cadencé à 2,1 GHz (la Xbox One S ne dépassait pas 1,75 GHz).

Autre argument marteau de Microsoft, le fait que sa Xbox One X pourra enfin afficher des jeux en 4K natif sans aucune perte à l’image. Cette fois difficile de dévaloriser la PS4 (notamment la PS4 Pro) qui pouvait le faire dès sa sortie. Pour les gamers qui ne possèdent pas d’écran compatibles 4K, un processus de suréchantillonnage (qui améliore la qualité des détails affichés) sera automatiquement appliqué aux résolutions 1080P.

Là où la console de Microsoft prend l’avantage sur le visuel, c’est grâce à la présence renouvelée d’un lecteur Blu-Ray 4K UHD (la PS4 PRO n’étant équipée que d’un lecteur Blu-Ray simple). Les films en 4K seront aussi accessibles pour les adeptes de cinéma.

Malgré tous ses muscles, la Xbox One X parvient à rester discrète en affichant des dimensions proches de celle de la Xbox One S avec ses 30cm x 24cm x 6cm. Tout cela revenant au prix fort de 499 euros (prix de la Xbox One classique à son lancement), soit 100 euros de plus que le prix moyen de la PS4 Pro actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *