Surviving Mars : le nouveau jeu Paradox se dévoile

surviving-mars

Paradox a dévoilé le premier trailer de Surviving Mars, un jeu développé par le studio Haemimont Games. Ce dernier placera le joueur dans la peau du responsable de la première colonie humaine sur la planète rouge.

Ce 12 mai, en marge de la PDXCON, Paradox Interactive a dévoilé le trailer de Surviving Mars. Conçu par les bulgares d’Haemimont Games (Tropico 3,4 et 5 notamment) il permettra aux joueurs adeptes de « city builders » de gérer de A à Z la première colonie humaine de la planète rouge.

Paradox étant adepte des jeux de stratégie faisant travailler la réflexion de ses joueurs, il n’est pas étonnant que l’éditeur se soit associé à Haemimont pour soutenir ce projet. Pendant l’interview présentée hier lors de la PDXCON (réalisée par Graham Murphy, le community manager de Paradox), on apprenait ainsi que ce jeu s’articulera en plusieurs étapes, de l’installation des fondations de la colonie par des drones, au but ultime de faire vivre une ville autosuffisante et peuplée de plusieurs milliers d’individus.

L’oxygène, cette ressource essentielle à la survie

Si aucune vidéo de gameplay n’a été dévoilée, Bisser Dyankov et Gabriel Dobrev (représentants de la dev team d’Haemimont Games) ont dévoilé de nombreux détails sur ce que sera Surviving Mars. On a déjà compris que le jeu empruntera de nombreuses tendances du City Builder (comme Sim City, ou César), mais l’établissement de l’humanité sur Mars devrait se faire avec le dynamisme d’un RTS. Le joueur devra ainsi récolter les ressources naturelles de la planète, effectuer des recherches pour déverrouiller de nouvelles structures, véhicules et autres techniques de survie…

En parlant survie, construire sa colonie de manière fonctionnelle sera une question de vie ou de mort. Sur une planète aussi inhospitalière, il va de soit que la gestion de certaines ressources comme la teneur en oxygène, l’eau, la nourriture, etc… seront de la partie. On tâche de faire beau, mais avant tout de faire vivant. Il s’agirait de ne pas transformer Mars en cimetière tout de même.

Du réalisme inspiré par la science

D’après Haemimont Games, le jeu est conçu pour associer le rêve de toute aventure de science-fiction à la réalité d’une simulation de colonisation spatiale. Pour atteindre ce résultat, les développeurs se sont à la fois inspirés du roman d’Andy Weir « The Martian » (qui a servit de base au film « Seul sur Mars » avec Matt Damon) mais aussi de très sérieuses études menées par les plus éminents scientifiques de la planète.

« Il se trouve que quelques personnes en savent beaucoup [sur les problématiques liées à la colonisation de Mars]. Il y a des livres qui traitent de ces sujets : comment approcher la colonisation martienne, quels en seront les problèmes… Ce sont des ouvrages qui recensent toutes les recherches effectuées durant les 40 dernières années. Il y a aussi de très nombreux papiers qui précisent ce que les spécialistes veulent atteindre comme résultat, ou ce qu’ils veulent essayer avant de coloniser Mars. »

Bisser Dyankov explique ainsi comment le studio a prit en compte le mouvement de Mars dans le système solaire pour influencer le gameplay du joueur. Ce dernier ne pourra par exemple pas toujours acheminer des navettes entre la Terre et la planète rouge (ou en tout cas pas avec un timing égal) en fonction de la distance qui sépare les deux astres, mais aussi de tout un panel d’événements cosmiques.

On l’aura compris, l’intention, comme pour beaucoup d’autres jeux publiés par Paradox, est d’associer fun et complexité et il nous tarde d’en voir un peu plus sur ce qu’a à offrir Surviving Mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *