Smartify : le Shazam des œuvres d’art est né

Depuis une semaine, une nouvelle application est disponible sur l’Apple Store et le Play Store. Il s’agit de Smartify. Cette app vous permet de scanner une œuvre d’art et d’en obtenir immédiatement toutes les informations. Ce que Shazam fait pour la musique, Smartify le fait pour l’art visuel.

Avec l’essor d’Internet, il est devenu aisé pour tout utilisateur de partager des œuvres d’art. Malheureusement, même si beaucoup ne pensent pas à mal, il est déjà plus rare d’obtenir les informations qui devraient toujours accompagner ces œuvres. Qui est l’artiste qui la réalisée ? Quel est l’histoire de cette pièce ? Tous ces détails peuvent se perdre en route, au grand damne des adeptes de la culture.

Cette problématique pourrait très vite être réglée si tant est que l’application Smartify puisse prospérer. Cette dernière permet à tout utilisateur de scanner les œuvres d’art qu’ils observent pour obtenir en réalité augmentée (entendez par là que l’information se superposera au tableau que vous filmez avec votre smartphone ou votre tablette) toutes les informations relatives.

smartify-utilisation

Les informations relatives aux œuvres d’art apparaissent en réalité augmentée sur votre écran.

Bien sûr, pour que cela fonctionne, l’œuvre doit être répertoriée dans la base de données de l’application. Et pour l’heure, seuls quelques musées ont accepté de jouer le jeu (ce qui vaut à l’application une note sévère sur les stores).  A Londres on compte The Wallace Collection et Sculpture in the City. Le Rijksmuseum d’Amsterdam, l’Accessible Art Fair de Bruxelles ou encore le Laguna Art Museum de Los Angeles sont aussi de la partie.

Vous pouvez donc en déduire logiquement que pour l’heure, Smartify ne couvre que des œuvres d’art « traditionnelles » (et c’est déjà pas mal). Le Digi Reporteur a contacté la société britannique Smartify CIC qui est derrière le projet et tâche de savoir si elle projette d’étendre le champ d’action de son application aux œuvres d’art numérique qui foisonnent sur Internet.

Edition – La réponse de Smartify : « Pour le moment nous nous focalisons sur les œuvres physiques qui attisent la curiosité des gens qui viennent les découvrir. Nous espérons encourager plus de personnes à visiter les musées et galeries tout en optimisant cette expérience par un plus grand accès à l’information et la capacité de sauvegarder et se souvenir de nos visites. Dans le futur, il n’y a aucune raison qui nous empêcherait d’étendre ce procédé aux œuvres d’art numérique. »

L’application étant encore dans ses premières phases d’exploitation, la société ne compte pas se se perdre en attaquant plusieurs marchés différents et compte pour l’heure intéresser les musées et leurs visiteurs. Reste que sa technologie à de quoi faire espérer bon nombre d’artistes du numérique soucieux de voir respecter leurs droits d’auteur où simplement d’améliorer leur visibilité sur la toile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.