Projet Shadow : un PC de compétition accessible à tous

projet-shadow-blade-cloud-gaming

Les gamers ont tous connu ça un jour, cette frustration venant d’un nouveau jeu qui ne fonctionne pas correctement sur un PC vieillissant. Obligé de faire rechercher comment améliorer la bête, ou la remplacer… Des projets qui peuvent très souvent coûter un bras surtout lorsque l’on n’y connait pas grand-chose en matériel.

Ces problématiques pourraient très vite être résolues par la société de conseil et solutions informatiques Blade. Cette entreprise française (basée dans le 20ème arrondissement de Paris) développe actuellement le projet Shadow visant à mettre à la disposition de sa clientèle des PC entièrement personnalisables à distance. Ce qui permettrait de se passer d’un achat onéreux et des compétences en matière de montage d’ordinateur.

Concrètement, les utilisateurs du service auraient chacun leur machine virtuelle dédiée et se verraient proposer des composants (cartes graphiques, processeurs, RAM, etc.) à choisir en fonction de leurs besoins (opérant aussi dans le conseil informatique, Blade proposerait de guider les plus néophytes en matière de hardware). En fonction des choix opérés, le client devrait payer un abonnement mensuel adapté. D’après 01Net, qui a pu tester service, les abonnements coûteraient entre 20 et 40 euros par mois.

Sans la fibre, pas de Shadow !

Quelques contraintes toutefois viendraient s’imposer aux internautes. Tout d’abord ces derniers devraient tout de même disposer de leurs propres périphériques (écrans, claviers, souris… évident non ?) et enfin d’une connexion Internet. Et pas des moindres puisque pour utiliser les configurations matérielles les plus puissantes il faudra obligatoirement disposer d’une connexion très haut débit. Autrement dit, si vous n’avez pas la fibre, le cloud gaming par machine Shadow ne sera pas pour vous !

Blade compte lancer une version bêta ouverte de son service dès cet automne. Le Digi Report tâchera d’être au rendez-vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *