Razer Blade Pro 2017 : premier PC portable certifié THX

razer-blade-pro-2017

Razer vient d’annoncer via communiqué de presse le lancement de la version 2017 de son PC Razer Blade Pro. Matériel de haute volée associé à la première certification THX décernée à un ordinateur portable, l’engin à de quoi satisfaire les gamers comme les graphistes.

4499,99 euros. Rien que ça. C’est le prix annoncé de ce nouveau venu très haut de gamme sur le marché des PC portables gaming. Pour légitimer son prix, le Razer Blade Pro édition 2017 arbore des spécificités à donner des érections capillaires à tout bon gamer.

Le premier argument de vente de l’ordinateur est avant tout sa certification THX. « Le premier PC portable au monde doté de la technologie THX » comme le valorise le communiqué de presse. Mais qu’est-ce que ça veut dire ? Pour faire simple, cela veut dire que Razer a respecté un cahier des charges imposé par THX (société créée à l’origine par Georges Lucas et acquise par Razer depuis 2016, ce qui est un fait notable tout de même) dans la conception de son Razer Blade Pro. Une fois la certification acquise (il en existe cinq imposant des spécificités toujours plus élevées) cela garantit au consommateur que le matériel atteindra des performances audiovisuelles idéales.

Pour cela, le Razer Blade Pro arbore d’abord un écran composé d’une dalle IZGO tactile, de 17,3 pouces (oui on fait plus grand, mais aussi plus lourd, l’ordinateur compense par sa connectique). Celle-ci atteint une définition d’affichage maximale de 3840 x 2160 pixels, résolution 4K, le tout compatible avec la technologie G-SYNC de Nvidia et capable de restituer l’intégralité du périmètre colorimétrique Adobe RGB (l’une des conditions pour obtenir la fameuse certification THX). Comprenez par là qu’en plus d’afficher un très grand nombre de détails via sa définition, la dalle pourra jongler avec un plus grand panel de couleurs et ainsi respecter l’image source sans faillir.

Les gamers professionnels tendront à vouloir connaître le taux de rafraichissement de l’écran (souvent privilégié en compétition par rapport aux graphismes) malheureusement ces derniers ne sont pas communiqués actuellement.

Bien que puissant, Razer Blade Pro garde son sang froid

razer-blade-pro-2 Le cœur de l’ordinateur est un Intel Core i7-7820HK cadencé de 2,9 à 3,9 GHz (selon l’activation ou non du mode turbo). Ajoutez à cela que le processeur peut être overclocké pour atteindre les 4,3 GHz sans risque. Le paramétrage peut s’effectuer facilement via le logiciel Synapse de contrôle des périphériques Razer.

Côté GPU, le Razer Blade Pro frime avec sa GeForce GTX 1080 (version mobile) équipée d’une mémoire vive locale de 8Go (GDDR5X). Le tout combiné avec 32 Go de mémoire vive (DDR4) supplémentaire dans l’ordinateur ainsi que 512 Go de stockage SSD monté en RAID 0 (2 x 256 Go PCIe M.2). Ces spécificités peuvent être étendues selon le modèle acheté (montant jusqu’à 2 To en SSD RAID 0).

Si la bête est capable de faire chauffer ses muscles, il semblerait qu’elle soit aussi pourvue d’un certain sang froid. Razer surligne les efforts réalisés pour optimiser le système de refroidissement du Blade Pro 2017. Celui-ci est équipé de dissipateurs de chaleur avec chambres à vapeur (pour les explications n’hésitez pas à consulter le très bon papier de 59hardware) et d’un ventilateur central brassant l’air du corps (de manière à éviter la présence de points chauds). Il s’agit là d’une stratégie déjà appliquée par Asus avec ses derniers PC Republic of Gamers (ROG).

Connectiques généreuses et clavier mécanique « trop » mystérieux

Côté connectiques, le Razer Blade Pro 2017 est aussi très généreux. L’ordinateur arbore ainsi trois ports USB 3.0 ainsi qu’un port USB Type-C (comprenez par là multi compatibilité et notamment accessible aux connecteurs Thunderbolt 3). Associez à tout cela le Wi-Fi 802.11ac, son port Ethernet Gigabit, un lecteur de cartes SDXC et finalement une prise jack combo. Ce dernier élément est important à souligner car il fait aussi partie des éléments nécessaires à l’obtention de la certification THX. « La prise jack combo répond aux exigences THX concernant la fréquence de réponse, la distorsion, la réduction des nuisances sonores, la tension de sortie et la diaphonie ».

Un port HDMI 2.0 permet en outre de compenser la taille de l’écran par l’ajout d’un second périphérique d’affichage.

Enfin nous conclurons l’étalage de spécificités en évoquant le clavier mécanique du Razer Blade Pro 2017. Oui on a bien dit mécanique et qualifié par le fabricant « d’ultra low profile » sans plus de détails (si ce n’est qu’il sera rétroéclairé et programmable tout comme les BlackWidow). Si l’on connaît la préférence des gamers pour les claviers mécaniques et la bonne sensation de retour qu’ils procurent, restent à savoir si ces dernières sont à la hauteur sur le dernier né de Razer.

Pas de date précise communiquée pour la mise en vente de la machine sur le site officiel de Razer si ce n’est un « prochainement ».

razer-blade-pro-clavier

1 comment

  1. Très bel article mais honnêtement pour le prix, je préfère m’offrir un fixe ! C’est surtout utile aux gameurs qui bougent beaucoup et qui veulent jouer en toute circonstance… très ciblé donc !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *