Québec associe artistes et entreprises pour une exposition « unique »

F5-art-se-connecte

Chaque année à Québec, la semaine du 1er et 9 avril est dédié au numérique. C’est l’occasion pour la ville de mettre à l’honneur ses artistes, mais aussi ses entrepreneurs, lors d’expositions et forums. Pour 2017, une idée intéressante va associer quatre artistes à quatre entreprises du numérique afin de produire des œuvres hors normes.

Des artistes travaillant pour des entreprises on connaît déjà. Des entreprises travaillant pour des artistes aussi en fait. Maintenant imaginons qu’ils ne travaillent plus l’un pour l’autre mais coopèrent pour créer quelque chose de différent : une œuvre d’art mêlant l’imagination brute et l’innovation technologique. Tout simplement dans le but d’émerveiller un auditoire.

C’est d’abord cette volonté qui anime les organisateurs Québécois du Forum des Innovations Culturelles (par le Musée de la Civilisation et La Chambre Blanche). Alors d’accord, c’est un peu loin pour beaucoup de monde, et ce sera difficile de s’y intéresser (quoi que), mais cela vaut tout de même d’être étudié.

Le principe de l’exposition F5 L’art se connecte est de former quatre tandems artiste / entreprise du numérique qui ont eu un certain nombre de mois pour se concerter et développer une œuvre d’art ayant pour thème  l’iconographie des médias sociaux.

Pour l’heure impossible de savoir exactement ce que nous préparent ces tandems (même si quelques vidéos sont déjà apparues sur YouTube pour nous aider à comprendre l’intérêt de cette expérience associative et artistique). Il n’empêche que l’idée a le mérite d’attirer l’attention à la fois sur le travail des artistes, mais aussi sur les compétences techniques de ces petites entreprises. Un bon coût de publicité pour la culture et l’économie de la province canadienne.

Bien sûr, l’expérience permet aussi à l’artiste comme aux entrepreneurs, d’étendre leurs horizons en bousculant leurs habitudes de travail comme le démontre la vidéo qui suit.

Voici les tandems formés et leurs présentations officielles telles qu’elles apparaissent dans le communiqué de presse écrit par le Musée de la Civilisation.

  • Camille Bernard-Gravel est attentive à l’univers qui l’entoure et puise son inspiration à sa source. Elle met en relation les technologies créées par l’humain et la magnificence de la nature. www.camillebernardgravel.com
    Spektrum, c’est la force technologique de développeurs de talent, la vision d’affaires innovatrice de stratèges expérimentés et le désir de livrer des projets de qualité, sans mascarade. www.spektrummedia.com

  • Julie Bouffard est une artiste proposant, à travers la photographie et la vidéo, des univers à la fois lents et contemplatifs magnifiant la quotidienneté et la banalité.
    Studio Élément est une boite de solutions créatives, artistes de l’image. Que ce soit pour le cinéma, la télévision ou le spectacle, l’objectif premier est de contribuer à raconter une histoire en livrant de l’émotion. www.studioelement.ca

  • Pierre Olivier Roy compose de la musique mixte et immersive qui combine instruments traditionnels et technologies musicales dans différents contextes : concert, musique à l’image et design audio. www.pierreolivierroy.ca
    Saga crée des expériences augmentées dans le monde physique. www.saga-fr.strikingly.com

  • Pascale LeBlanc réalise des œuvres aux mouvements imprévisibles et poétiques qui oscillent entre création et destruction.
    iXmédia trouve des solutions numériques claires, intelligentes, performantes et durables qui parlent aux gens et ce, depuis plus de 20 ans. www.ixmedia.com
    Kabane, conçoit des campagnes innovantes, compréhensibles et engageantes. www.kabane.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *