La Nintendo Playstation existe et elle fonctionne

nintendo playstation

Le prototype survivant de la Nintendo Playstation a été modifié par un ingénieur fan. Désormais elle fonctionne correctement et attend que des jeux lui soient proposés par la communauté.

Le Youtuber Ben Heckendorn s’est procuré ce prototype de la Nintendo Playstation (retrouvé en 2015) afin de le réparer. Cette console de jeu, unique en son genre, est en fait une Super NES capable de lire des jeux au format cartouche, mais aussi sur un support CD-ROM comme les premières Playstations. Problème, la lecture CD de ce prototype ne fonctionnait plus, faisant perdre tout son intérêt à l’appareil.

Sur une vidéo récente, Ben Heckendorn explique comment il a réparé la Nintendo Playstation (essentiellement en remplaçant des condensateurs devenus défectueux avec le temps et en corrigeant les canaux d’alimentation). A force de bidouilles, il est finalement parvenu à faire démarrer le lecteur CD. Un autre problème s’est alors présenté à lui : impossible de tester la lecture puisqu’il n’existe pas de jeux Super NES au format CD ROM et adaptés aux capacités de la console.

D’après engadget, Ben Heckendorn est supporté par de nombreux amateurs particulièrement calé en code. Ces « homebrew » (pour « fait maison ») comme on les appelle sur Internet, ont rapidement codé des émulateurs sur CD de manière à transformer des jeux de Super NES classique et les adapter au lecteur de la Nintendo Playstation. Bon les jeux en question sont souvent bogués ou ne tirent pas correctement parti des spécificités techniques de la console, mais au moins Ben Heckendorn a pu vérifier que son travail de réparation tenait la route. Il compte désormais rendre la console à son vrai propriétaire : Dan Diebold.

Comment le dernier prototype de Nintendo Playstation a été découvert ?

C’est donc Dan Diebold qui a été le premier a découvrir la Nintendo Playstation dans le grenier de son père, en 2015. Pour ceux qui sont suivi la presse geek à cette époque, c’est à ce moment là qu’on apprenait qu’une telle chimère avait bien existé, fruit de la collaboration entre Nintendo et Sony, désormais grands compétiteurs sur le marché de la console.

Le père de Dan Diebold aurait travaillé dans les années 2000 pour une société de maintenance, Advanta Corporation, dirigée par Olaf Olafsson. Ce dernier était en fait l’ancien président de Sony Interactive Entertainment, la filiale créée en 1991 pour sortir la Playstation que l’on connaît.

En 2009, lorsque sa société fait faillite, le père de Dan Diebold reçoit l’ordre de se débarrasser d’une grande quantité de matériel entreposée dans les locaux de l’entreprise. C’est dans ce bric-à-brac qu’il découvre le prototype de la Nintendo Playstation. Ancien amateur de jeux vidéo, il décide de garder l’engin au cas où et l’entrepose dans son grenier.

Pourquoi n’a-t-on jamais entendu parler d’une Nintendo Playstation ?

L’histoire derrière ce projet remonte au début des années 90. Nintendo est déjà lancée sur le marché des consoles, mais Sony pas encore et s’y intéresse. Les deux groupes décident de s’associer afin de créer une console commune mêlant le savoir faire de chacun (Nintendo pour la créativité, et Sony pour le modernisme matériel). Naissent alors environ 200 prototypes de la Nintendo PlayStation (une Super NES dotée d’un lecteur de CR-ROM) qui sont présentés lors du Consumer Electronic Show (CES) de 1991.

Si l’on ne connaît pas tous les tenants et aboutissants des discussions ayant eu lieu en interne entre Sony et Nintendo, on sait que cette dernière négociait aussi avec Philips pour les questions matérielles. Finalement c’est le constructeur néerlandais qui a eu le dernier mot au grand damne de Sony… ou pas. Car si Nintendo a fait volte-face et fait annuler le projet Nintendo Playstation, c’est ce qui a motivé Sony à sortir sa Playstation en 1994 et devenir le grand premier du marché des consoles que l’on connaît aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *