Panorama Festival : La musique c’est tout un art digital

panorama

Dans 16 jours, du 22 au 24 juillet, se tiendra à New York le festival Panorama. Pour Digi-Report.fr, cet événement est particulièrement important, car il se consacre au lien entre la technologie et l’art. La musique sera d’ailleurs la star de cet événement, une occasion pour nous d’ouvrir une nouvelle rubrique d’articles !

TheVerge.com (le partenaire média officiel du Panorama Festival cette année) résume particulièrement bien les attentions des organisateurs : « La technologie influence l’art, l’art inspire la technologie. C’est pour cela que nous sommes ici. Et la relation entre la musique et la technologie est la plus complexe et la plus dynamique de cette industrie [de l’art numérique] ».

Les outils d’enregistrements, de morphing et de synthétisation sonore se multiplient pour permettre à des amateurs de devenir de véritables artistes musicaux. Et pour qu’ils puissent se faire connaître (voir en vivre), notre décennie a vue naître de nombreuses plateformes de streaming musical (telles que Spotify) ou vidéo pour ceux qui disposent même de leurs clips (YouTube est roi).

Pour démontrer que nous sommes bels et bien dans une époque où l’art numérique devient musical, le Panorama Festival est accompagné cette année de plusieurs artistes adeptes de la technologie. LCD Soundsystem, Kendrick Lamar, ou encore Arcade Fire font figure de tête d’affiche (on vous laisse apprécier leur style sur YouTube justement).

despacio-dancefloor

Le Despacio a été conçu par James Murphy (membre de LCD Soundsystem) , l’ingénieur audio John Klett et 2ManyDJs.

Qui dit musique dit aussi danse, et pour laisser les visiteurs s’adonner à ce plaisir, l’organisation de l’événement (à savoir META.IS) met en place, tout le weekend, le Despacio (de l’espagnol « lentement », ironie). Ce dancefloor d’un nouveau genre est équipé d’un « soundsystem unique en son genre, conçu pour délivrer une qualité audio optimum ». L’art digital visuel sera aussi de la partie avec écrans, luminaires programmés, le tout pour donner à la musique « une nouvelle dimension ».

La musique est au centre du festival, on l’aura compris. Mais Panorama n’oublie pas les autres écoles de l’art digital et leur dédie même un espace dédié appelé The Lab. Ici, les inventeurs, designers et artistes s’associent pour proposer des expériences interactives et artistiques !

Digi Report suivra l’événement avec grand intérêt et ouvrira pour l’occasion, le 22 juillet, une nouvelle rubrique dédiée à la musique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *