Les gamers sont les prochains athlètes des Jeux Asiatiques

stade-esport

Le Conseil Olympique d’Asie (OCA) vient d’officialiser son intention d’intégrer une discipline e-Sport (jeux électronique, en gros, nos jeux vidéo) médaillable lors des prochains Jeux Asiatiques de Hangzhou en 2022. Alors gamers, prêts à revenir avec des médailles d’or ?

C’est officiel, si vous êtes un gamer et avez la nationalité de l’un des pays représenté lors des Jeux Asiatiques, vous devriez bientôt avoir votre chance de devenir un athlète « olympique ». L’OCA a officialisé son partenariat avec Alisports (une filiale du groupe chinois Alibaba qui est engagée dans le sponsoring et l’organisation de tournois e-Sport depuis des années). Cette association a pour but d’intégrer les compétitions de jeux vidéo au sein des Jeux Asiatiques de la meilleure façon qui soit.

« Le Conseil olympique d’Asie s’est toujours préoccupé de l’avenir et des innovations du sport en Asie et nous somme extrêmement satisfaits de ce partenariat stratégique avec Alisports » précise le Ahmad Al-Fahad Al-Sabah, président de l’OCA, dans le communiqué de presse officiel.

L’e-Sport : une discipline pleine de disciplines…

Sujet crucial : quels jeux seront sélectionnés par l’OCA pour les Jeux Asiatiques ? S’il y a peu de divergences de style au sein d’une même discipline sportive, le sujet se corse lorsque l’on évoque l’e-Sport. Il y a aujourd’hui de très nombreuses compétitions officielles de jeux vidéo, chacunes avec leurs propres règles et athlètes (à chaque jeu ses règles en somme).

Pour le moment la communication de l’OCA ne permet pas d’exprimer avec certitude les jeux vidéo qui seront sélectionnés lors des jeux de Hangzhou (2022) ou bien lors des représentations officielles qui précéderont (la discipline e-Sport sera introduite à titre de démonstration lors des Jeux Asiatiques de 2018 en Indonésie mais ne sera pas médaillable cette fois-ci).

Il n’empêche qu’avec l’essor de certains jeux sur la scène compétitive, on peut avoir quelques idées. League of Legends (et ses 100 millions de joueurs actifs à travers le monde), Counter Strike Global Offensive, ou encore FIFA, seraient des prétendants à la fois populaires et diversifiés en termes de gameplay (MOBA, FPS, Simulation sportive…) Le Digi Report a déjà contacté Riot Games (derrière League of Legends) pour tenter d’en savoir plus à ce sujet. Nous vous tiendrons informé.

League-of-legends-esports

Plus de 100 millions de joueurs se disputent en ligne sur League of Legends. Le jeu est actuellement la plus grande scène e-Sport internationale avec un premier prix atteignant 2,680,000 dollars US pour le gagnant des mondiaux 2016.

Vers des gamers aux JO ?

En attendant, la nouvelle ne peut que faire grand bruit dans l’univers e-Sport où les cybers athlètes sont toujours à la recherche de reconnaissance. Qui plus est, l’OCA et ses compétitions sont tout à fait reconnues par le Comité Internationale Olympique qui valide les performances sportives atteintes lors des compétitions asiatiques et s’en sert dans le cadre de l’organisation des Jeux Olympiques que l’on connaît.

L’intégration de l’e-Sport au sein des disciplines médaillables des Jeux Asiatiques pourrait donc être le premier pas significatif vers une reconnaissance totale du statut olympique de la discipline.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *