Avec Defend Your Friend, vous serez deux à avoir les boules…

defend-your-friend-frenemies

Defend Your Friend est un puzzle game en cours de développement exposé sur la page Greenlight de Steam. Réalisé par la team Frenemies (composée d’étudiants en game developement), ce petit jeu vidéo coopératif (pour PC et Mac) réemploie avec aisance les dynamiques du genre tout en les combinant à un level design, et une direction artistique particulièrement réussie.

Vous incarnez une boule venue d’ailleurs, prisonnière d’un temple étrange. Vous possédez le pouvoir de générer un faisceau de lumière capable d’affecter la matière et décidez de l’utiliser pour vous évader. Problème : ce n’est pas suffisant… Solution : combiner votre capacité à celle de votre voisin. Prisonnier de sa propre cellule, il possède le pouvoir de réfracter la lumière… La team Frenemies propose un jeu de boule un puzzle game reposant sur deux maîtres mots : analyse et coopération.

Analyse, car il faudra très vite comprendre comment résoudre chaque énigme. Dans le premier niveau que nous avons pu tester, celle-ci s’enchaînaient une à une. Les sphères se retrouvent régulièrement bloquées par moult murs et barrières lumineuses. Ces obstacles s’effacent en usant correctement du rayon projeté par le premier joueur.

Coopération, car à lui seul, le premier joueur n’arrivera à rien. La plupart des mécanismes se trouvent hors de son champ de tir. Comme les boules vont toujours par deux, c’est ici qu’entrera en action le joueur 2. En associant sa capacité de réfraction au rayon du joueur 1, le binôme sera capable d’atteindre des recoins autrement inaccessibles.

Des mécaniques déjà vues, mais l’exécution et la direction artistique valent le détour

visuel-portal2-puzzle game-cooperation

On reconnaît sans aucun doute quelques similitudes entre Defend Your Friend et Portal.

Defend Your Friend ne brille pas par son originalité. Ce type de gameplay a déjà mainte fois été exploité dans d’autres licences. Ramon, lead designer de Frenemies, admet sans mal : « Portal a été notre source d’inspiration principale. La manière dont les énigmes y sont introduites une par une, puis combinées pour accroître la difficulté, est absolument brillante. Ce sont ces qualités dont nous avions besoin pour notre jeu. »

Ce puzzle game 2D brille plus par son efficacité et sa qualité d’exécution. Bien que l’on n’ait pas pu en découvrir beaucoup dans cette version développeur, force est de constater que les mécaniques de synergie fonctionnent bien. La difficulté croissante du jeu pousse les joueurs à creuser leur raisonnement et coopérer, aussi, dans la réalité. Notez que pour l’heure le projet impose de jouer avec deux manettes localement car le mode online n’est pas encore implémenté (ça ne saurait tarder).

Visuellement, le jeu peut encore être peaufiné mais la direction artistique est efficace. Frenemies utilise le moteur graphique Unreal Engine 4 (développé par Epic Games). L’ambiance se veut aventureuse, et le thème « vieilles ruines et cavernes antiques »  est maîtrisé. Mentions spéciales aux effets de lumières ambiantes et de profondeur de champ réussissant parfaitement à donner l’impression d’un espace plus vaste qu’il ne l’est réellement pour les joueurs. Ajoutez à tout ça une bande son de très bonne facture (manquant encore un peu de diversité) soulignant parfaitement les côtés aventure / fantastique de Defend Your Friend tout en apaisant le joueur qui réfléchit. Résultat bluffant.

Reste toutefois à améliorer la qualité visuelle de ces rayons lumineux pourtant au cœur du gameplay. Ils semblent avoir manqué d’attention jusqu’à présent et sont parfois douloureux pour les yeux. Autre défaut gênant, les éléments interactifs du décor (interrupteurs, murs amovibles, etc.) ne sont pas assez différenciés du reste de l’environnement. Cela rend parfois laborieuse l’analyse des énigmes et l’on perd de longues minutes à tirer son rayon laser sur tous les murs pour voir ce qui change. Dommage pour la première prise en main.

Defend Your Friend attend le feu vert

En conclusion, Defend Your Friend est une bonne surprise surtout lorsque l’on se rappelle d’où il vient. A l’origine développé dans le cadre d’un projet universitaire ayant rassemblé 17 étudiants de la NHTV of Breda (aux Pays-Bas) ce jeu se retrouve aujourd’hui sur la page Greenlight de Steam. S’il reçoit suffisamment de votes positifs de la part des utilisateurs de la plateforme, Defend Your Friend pourra profiter de son propre programme de commercialisation. Une belle façon pour ces étudiants de valoriser leur travail, même si Ramon préfère rester humble face à tout ça. « Pour être honnête, nous ne projetons pas de créer une entreprise à partir de ce projet. Bien sûr, c’est une décision qui pourrait évoluer si l’on a de la chance !

1 comment

  1. Pingback: Valve scèle la fin de Steam Greenlight au profit de Steam Direct – Digi Report

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *