Civilization 5 : Firaxis vole au secours des profs d’histoire-géo aux US

civ5banner

Pour les gamers, Civilization 5 est le jeu vidéo star du studio Firaxis (édité par 2K). Il sera peut être désormais celui des professeurs d’histoire géographie aux Etats-Unis, car un partenariat avec l’association GlassLAB est annoncé. Il doit mener à la création d’une mouture éducative du titre : Civilization 5 EDU.

« Nous sommes incroyablement fiers de tourner l’une de nos licences les plus appréciées en un outil d’éducation utilisé pour inspirer et motiver davantage les étudiants. » C’est ainsi que 2K et Firaxis présente ce projet dans leurs communiqués de presse.

L’éditeur de jeux vidéo, et son studio de développement phare, lancent un partenariat avec l’association à but non lucratif GlassLAB. Celle-ci se spécialise dans le développement de serious  games (des jeux à but pédagogiques) à partir de licences existantes. GlassLAB est notamment connue outre Atlantique pour des jeux tels que « Use Your Brainz EDU » (une refonte de « Plantes VS Zombis ») et surtout « CimCity EDU » (basé sur la licence éponyme et utilisé pour enseigner les contraintes politiques et économiques liées à la dépollution des urbanisations).

« CivilizationEDU offrira aux élèves la possibilité de penser de façon critique, de recréer des événements historiques, d’examiner et d’évaluer les ramifications géographiques de leurs décisions économiques et technologiques et de se livrer à la pensée systémique en expérimentant les corrélations et les relations causales entre la défense, la technologie, la politique et l’aspect socio-économique », écrivent 2K et Firaxis dans leur communiqué de presse. Pour l’heure, aucun visuel n’est encore proposé et il est difficile de visualiser à quoi pourrait ressembler le projet. Celui-ci devrait d’ailleurs aboutir fin 2017 selon les premières estimations.

civ5-aperçu

Gestion des espaces, des ressources, de l’armée… Civilization 5 est un premier pas pour comprendre la géopolitique à l’échelle globale.

Civilization 5 déjà reconnu pour ses valeurs pédagogiques

Pour ceux qui ne connaissent pas, Civilization 5 est à l’origine le dernier né d’une licence 4X (eXplore, eXpand, eXploit and eXterminate) du studio de jeu vidéo lancé par le très passionné Sid Meier. L’objectif est d’incarner le leader charismatique d’une des civilisations emblématiques de l’histoire de l’humanité et de traverser les âges (de l’antiquité) à notre futur proche en faisant de sa nation la plus puissante.

La partie s’articule au tour par tour et impose au joueur de développer son sens de la gestion. En effet, celui-ci se heurte à de nombreuses problématiques telles que la gestion des ressources, de l’espace, la politique, les affaires religieuses et économiques… Une vision si large que le jeu a souvent été  cité pour ses qualités éducatrices comme le fait remarquer Numerama en citant une étude du ministère de l’éducation nationale : « Les jeux vidéo relèvent ainsi d’un triple intérêt pour le géographe. Ils assument, dans une certaine mesure, un rôle pédagogique par la pratique de l’espace, celle des représentations et des liens entre cet espace et les sociétés qui le produisent. […] Ensuite, les simulations produites par les jeux vidéo peuvent être des outils de modélisation. […] Enfin, l’espace virtuel à la fois support et produit des jeux vidéo est un objet géographique qui s’apparente au territoire […] ».

Vin Diesel le prédisait dans XXX (à propos des jeux vidéo) : « c’est la seule école qui leur reste ».

1 comment

  1. Pingback: Quand Wikipedia devient un jeu vidéo – Digi Report

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *